plongeon


plongeon

1. plongeon [ plɔ̃ʒɔ̃ ] n. m.
XIIe; bas lat. plumbio, onis (Ve), de plumbum
Oiseau palmipède (gaviiformes), de la taille du canard, nichant près de la mer. région. huard. plongeon 2. plongeon [ plɔ̃ʒɔ̃ ] n. m.
XVIe; de plonger
1Action de plonger (II, 2o). Faire un plongeon (cf. fam. Piquer une tête). Plongeon de départ d'une course de natation. Plongeon acrobatique, où l'on effectue divers mouvements. Plongeon de haut vol; plongeon (en) avant, (en) arrière. Épreuves de plongeon.
Action de se jeter ou de tomber dans l'eau. Fig. « J'ai envie de faire un plongeon dans la misère » (Hugo). Loc. fam. Faire le plongeon : perdre beaucoup d'argent et être en difficulté (cf. Boire un bouillon).
2Fam. Salut plongeant, révérence.
3Football Détente, saut (horizontal ou plongeant) du gardien de but pour saisir ou détourner le ballon.

plongeon nom masculin (de plonger) Action de se lancer dans l'eau d'une hauteur plus ou moins grande : Faire un plongeon. Chute, en général spectaculaire, de quelqu'un, de quelque chose qui tombe en avant ou d'une manière vertigineuse : La voiture a fait un plongeon dans le ravin. Familier. Inclination profonde du buste pour saluer avec une certaine obséquiosité. Au football, détente horizontale, bras en avant, du gardien de but en direction du ballon ou du possesseur du ballon. Sports → natation ● plongeon (expressions) nom masculin (de plonger) Familier. Faire le plongeon, faire faillite ou essuyer un échec dans une opération financière. ● plongeon (homonymes) nom masculin (de plonger) plongeons forme conjuguée du verbe plongerplongeon (synonymes) nom masculin (de plonger) Chute, en général spectaculaire, de quelqu'un, de quelque chose qui tombe...
Synonymes :
Familier. Inclination profonde du buste pour saluer avec une certaine obséquiosité.
Synonymes :
- courbette (familier)
- révérence
plongeon nom masculin (bas latin plumbio, -onis, du latin classique plumbum, plomb) Grand oiseau aquatique (gaviidé) tel que le cat marin, au bec fort et droit, aux pattes palmées très postérieures, à la queue courte, aux ailes petites. (Ces oiseaux sont incapables de marcher, mais ils volent bien et plongent jusqu'à 10 m de profondeur pour capturer des poissons.) ● plongeon (homonymes) nom masculin (bas latin plumbio, -onis, du latin classique plumbum, plomb) plongeons forme conjuguée du verbe plonger

plongeon
n. m.
d1./d Saut dans l'eau la tête la première, accompli d'une certaine hauteur, souvent avec élan.
d2./d Action de plonger (sens II, 3) vers la terre.
d3./d ORNITH Oiseau aquatique (genre Gavia) des régions septentrionales, long de 60 à 80 cm, aux pattes palmées. Syn. (Québec) huard ou huart.

I.
⇒PLONGEON1, subst. masc.
A. —Action de plonger. Faire, piquer un plongeon. Tu lui as vu faire le plongeon. La belle chose que de savoir nager, quand on l'a appris (MÉRIMÉE, Théâtre Cl. Gazul, 1825, p.57). Les nageoires permettent à l'animal [l'anguille] des courses sans fin à travers les eaux, des plongeons vertigineux (PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p.62).
P. métaph. Quelques plongeons dans la solitude me sont aussi indispensables, chaque jour, que le sommeil des nuits (GIDE, Journal, 1905, p.170). Chaque auteur devrait faire, presque sitôt après sa mort, un plongeon dans un oubli momentané (GIDE, Ainsi soit-il, 1951, p.1220).
SPORTS (natation). Action d'entrer dans l'eau, mains ou pieds en avant, après avoir exécuté dans l'air une figure. Plongeon avant, arrière, droit, renversé, retourné, de haut vol; plongeon acrobatique; plongeon de départ de course; championne de plongeon:
1. Le plongeon sportif est une figure exécutée dans les airs en se conformant à une réglementation déterminée et en prenant appel soit d'une plate-forme fixe, soit d'un tremplin élastique.
R. VUILLEMIN, Éduc. phys., 1941, p.158.
B.P. anal.
1. Mouvement rapide et brusque du corps de haut en bas. Même plongeon dans le fossé (...) et déjà les compères songent à reprendre leur marche, quand voilà les fusées qui se mettent à jaillir de partout (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p.239).
En partic. Action de s'incliner, de faire une révérence. Il me semblait assister, dans une baraque de guignol, au plongeon ironiquement révérencieux après le coup de bâton qu'il donne sur la tête de sa victime (GONCOURT, Journal, 1875, p.1042).
SPORTS. Action de se détendre à l'horizontale pour arrêter le ballon ou marquer de la tête (au football), pour poser le ballon derrière la ligne de but (au rugby). C'est (...) celui sur lequel on compte pour réaliser l'exploit, la parade désespérée, qui évite le but apparemment acquis, le plongeon acrobatique (J. MERCIER, Football, 1966, p.60).
2. Descente à la verticale. Synon. piqué. Le plongeon des chasseurs de nuit qui virent du ventre (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p.287).
C.Au fig., fam. ou pop. [Le plus souvent dans la loc. verb. faire le plongeon]
1. Disparition, fuite. Elle le requit si sèchement d'avoir à discontinuer ses visites, que le comte stupéfié fit le plongeon, et resta quelque temps sans reparaître (BOURGES, Crépusc. dieux, 1884, p.43). Il n'existe en réalité, pour rompre avec une maîtresse, qu'un bon procédé: c'est le plongeon. On disparaît et on ne reparaît plus (MAUPASS., Contes et nouv., t.1, Vains conseils, 1884, p.932):
2. Camuccini était déjà rentré dans la foule nocturne comme dans une trappe, l'accordéon ayant accompagné de l'Internationale son apparition et son plongeon.
MALRAUX, Espoir, 1937, p.693.
2. Faillite, échec financier, misère. La Banban mendiait, à cette heure! Eh bien! Le plongeon était complet (ZOLA, Assommoir, 1877, p.755).
3. Faire le (grand) plongeon. Mourir. Nous avons perdu un ami en la personne de Fessard, qui, avant-hier, a fait son plongeon dans l'éternité (FLAUB., Corresp., 1860, p.374). À la minute la Godivelle fit le plongeon, et pour toujours, avec deux onces de plomb dans la tête (POURRAT, Gaspard, 1925, p.275).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. et homogr. plongeon2. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. XVIes. «action de plonger dans l'eau» (L'amant ressuscité, 26 ds LA CURNE ds LITTRÉ); 2. 1690 faire le plongeon «s'échapper, disparaître volontairement» (FUR.); 1845 id. «mourir» (BESCH.); 1870 id. «faire faillite» (AUGIER, Lions, p.294); 3. 1851 «inclination profonde du buste» (FEUILLET, Scènes et prov., p.336); 4. 1908 «détente et saut horizontal d'un joueur de football, de rugby» (L'Auto, 23 nov. ds PETIOT 1982); 5. 1947 «action de se jeter dans le vide d'une certaine hauteur» (MORAND, P. de Saligny, p.180). Dér. de plonger; suff. -on1.
II.
⇒PLONGEON2, subst. masc.
ORNITH. Oiseau aquatique de grande taille, noir ou gris, caractérisé par son bec droit et fort, ses pattes palmées implantées à l'arrière du corps, ses qualités de nageur et de plongeur et qui vit dans les régions septentrionales. Le plongeon et l'eider livrent leur cuirasse de duvet pour réchauffer ses membres indolents et froids [de l'homme] (SAND, Lélia, 1833, p.112). Les plongeons sont remarquablement adaptés à la vie aquatique par la brièveté de leur queue et la forme cylindrique de leur corps. La position de leurs pattes, à l'arrière du corps, les rend très habiles à la nage mais fort maladroits sur terre où ils ne viennent que pour nicher (HEINZEL, FITTER, PARSLOW, Oiseaux d'Europe, 1972, p.20).
P. ext., vieilli. Oiseau de la famille des Plongeurs. Le genre si riche des plongeons, dans ses espèces très-diverses, relie les voiliers aux nageurs: telles, d'une aile accomplie, d'un vol hardi et sûr, font les plus grands voyages: telles, encore revêtues des pennes luisantes du manchot, frétillent et jouent au fond des mers (MICHELET, Oiseau, 1856, p.41).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. et homogr. plongeon1. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Fin XIIes. plongons (Le conte de Flore et Blanchefor, éd. J. L. Leclanche, 1682). Du b. lat. plumbionem, acc. de plumbio «même sens» (REW, 6614), dér. de plumbum (v. plomb), on nomme ainsi l'oiseau parce qu'il reste longtemps sous l'eau où il disparaît comme le plomb.
STAT.Plongeon1 et 2. Fréq. abs. littér.:100.
BBG. —QUEM. DDL t.20.

1. plongeon [plɔ̃ʒɔ̃] n. m.
ÉTYM. XIIe; du bas lat. plumbio (Ve), à l'accusatif, dér. de plumbum, l'oiseau disparaissant sous l'eau comme une masse de plomb.
Oiseau (Colymbidés ou Plongeons), de la taille du canard, palmipède, nichant près de la mer; oiseau migrateur des régions septentrionales. || Plongeons noirs (→ Cabriole, cit. 1).
0 En quel lieu sont les marchandises
Que certains gouffres nous ont prises.
Le plongeon sous les eaux s'en allait les chercher.
La Fontaine, Fables, XII, 7.
tableau Noms d'oiseaux.
HOM. 2. Plongeon, formes du v. plonger.
————————
2. plongeon [plɔ̃ʒɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1573, à plongeons « en plongeant »; « plongeur », 1466; de plonger.
1 Action de plonger (II.) dans l'eau, de s'immerger. Chute, immersion (→ Exister, cit. 25). || Faire, piquer un plongeon (→ fam. Piquer une tête). || Plongeon de départ d'une course de natation.Plongeon acrobatique, où l'on effectue divers mouvements avant de toucher l'eau. || Plongeon du tremplin. || Plongeon de haut vol, plongeon en avant, en arrière (sauts périlleux avant et arrière, groupés, simples et composés, coups de pied à la lune, sauts de l'ange, tire-bouchons…).
1 Le Vieux, soudain, plongea la tête comme on pique un plongeon, rétrécit ses épaules d'un mouvement frileux (…)
Ch.-L. Philippe, Père Perdrix, II, V.
Discipline sportive qui consiste à effectuer des plongeons selon des règles. || Il est meilleur en plongeon qu'en natation.
2 Loc. (XVIIe). Faire le plongeon : plonger. REM. Bloch et Dauzat, après Littré, expliquent le passage de 1. plongeon à 2. plongeon par cette expression; mais plongeon, au sens d'« action de plonger », est en réalité antérieur à faire le plongeon, qui n'a probablement jamais voulu dire « imiter l'oiseau nommé plongeon ». — Vx. Baisser brusquement la tête, et, fig., s'esquiver, disparaître, ou céder, se désavouer (cf. Saint-Simon, Regnard, Voltaire, in Littré).Fam. || Faire le plongeon : faire faillite, subir un échec financier.
Par métaphore. Chute brusque, disparition.
2 (…) j'ai envie de jeter à l'eau ma carrière, mon avenir, ma jeunesse, ma vie, j'ai envie de faire un plongeon dans la misère avec une femme au cou, c'est mon idée (…)
Hugo, les Misérables, IV, VIII, VII.
3 Rien d'absurde comme ces prétendues lois que certains ratiocinateurs ont cherché à établir; lois selon lesquelles chaque auteur devrait faire, presque sitôt après sa mort, un plongeon dans un oubli momentané.
Gide, Ainsi soit-il, p. 143.
3 Mouvement du corps, saut analogue à celui d'un plongeur.Spécialt. Brusque salut, révérence.Sport (football). Détente, saut (horizontal ou plongeant) du gardien de but pour saisir ou détourner le ballon.
HOM. 1. Plongeon, formes du v. plonger.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • plongeon — Plongeon. sub. m. Sorte d oiseau aquatique qui plonge souvent dans l eau. Plongeon de mer, plongeon de riviere. On dit, d Un homme qui plonge, qu Il fait le plongeon. Faire le plongeon, se dit aussi fig. d Un homme qui baisse la teste quand il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Plongeon — Nom rare porté dans la Drôme et en Normandie (76, 50, 14). On le rencontre aussi sous la forme Leplongeon (50, 76). Il a certainement, du moins en Normandie, un rapport avec le plongeon, oiseau palmipède vivant à proximité des côtes. Il peut s… …   Noms de famille

  • plongeon — Plongeon, m. acut. Une espece d oiseau qui nage en l eauë à plongeons, dont il a ce nom, pour laquelle mesme raison les Latins l appellent Mergus. Et l Espagnol Somergujon a submergendo …   Thresor de la langue françoyse

  • plongeon — variant of plungeon, Obs …   Useful english dictionary

  • Plongeon — Pour la famille d oiseaux, voir Plongeon (oiseau). « Saut de l ange » redirige ici. Pour le film d Yves Boisset, voir Le Saut de l ange …   Wikipédia en Français

  • plongeon — (plon jon) s. m. 1°   Genre d oiseaux aquatiques qu on appelle aussi colymbes, et qui plongent souvent dans l eau, ordre des palmipèdes ; grand plongeon, colymbus glacialis, L. ; plongeon cat marin, colymbus septentrionalis, L. •   Une portion d… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PLONGEON — s. m. Oiseau aquatique qui plonge souvent dans l eau. Plongeon de mer. Plongeon de rivière.   Faire le plongeon, se dit D une personne qui plonge. Fig. et fam., Faire le plongeon, se dit D un homme qui baisse la tête quand il entend tirer. Ceux… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PLONGEON — n. m. Action de plonger. Faire le plongeon se dit d’une Personne qui plonge. Il se dit, figurément et familièrement, d’une Personne qui fait une révérence profonde. Fig. et fam., Faire le plongeon, se dit d’un Homme qui baisse la tête quand il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • plongeon — narai statusas T sritis zoologija | vardynas atitikmenys: lot. Gavia angl. diver; loon vok. Taucher, m rus. гагара, f pranc. plongeon, m ryšiai: platesnis terminas – nariniai siauresnis terminas – baltasnapis naras siauresnis terminas –… …   Paukščių pavadinimų žodynas

  • plongeon — dep (natación) Puede traducirse por zambullida …   Diccionario español de neologismos


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.